Landscape Ontario
HORTICULTURAL TRADES ASSOCIATION
 

 Qui est Landscape Ontario et quel est son rôle?
 

 L’arboriste et l’horticulteur exercent un métier qui s’inscrit dans le secteur de service.  La plupart des entreprises qui embauchent de tels professionnels sont des membres agréés de Landscape Ontario, un organisme sans but lucratif situé sur un site de 50 acres à Milton en Ontario.  Cet organisme a pour mandat d’agir comme chef de file pour représenter, promouvoir et favoriser un climat favorable à l’épanouissement de l’industrie de l’horticulture en Ontario.  Landscape Ontario défend aussi les intérêts des consommateurs en veillant à ce que certaines normes de service et de formation soient respectées au sein de l’industrie horticole dans son ensemble.

 Membres

 Landscape Ontario compte plus de 1800 membres incluant des cultivateurs en gros, des centres de jardin, des architectes paysagistes, des entrepreneurs paysagistes, des entreprises d’entretien de terrains et de pelouses et des entrepreneurs en irrigation.  Landscape Ontario fait aussi valoir lesintérêts de l’industrie et de ses membres auprès des divers paliers du gouvernement et conseille ce dernier en matière de formation sous toutes ses formes, y compris les programmes d’apprentissage,dans le domaine de l’horticulture.
 

Formation

Landscape Ontario est membre d’un comité industriel chargé d’examiner les normes de l’industrie et deconseiller le Ministère de la Formation et des Collèges et Universités à cet égard.  À ce titre,Landscape Ontario assume un rôle de plus en plus important dans l’instauration de changements à la façon dont les apprentissages en horticulture sont proposés en Ontario.

Landscape Ontario a joué un rôle de premier plan dans la création du programme de technicien agréé enhorticulture (Canadian Certified Horticultural Technician Program ou CCHT), une désignation professionnelle de l’industrie de l’horticulture en Amérique du Nord. Ce programme comporte un volet théorique et un volet pratique dans l’évaluation des connaissances du candidat.  En outre, Landscape Ontario offre dans divers sites de formation à travers la province plus de 100 ateliers de perfectionnement professionnel, cours d’informatique et de sécurité à ses membres pendant la basse saison.
 

Installations, événements et publications                                       

 
De plus en plus de gens s’intéressent à l’horticulture en Ontario si on se fie à la popularité du jardinage.  Cet engouement pour la culture exerce évidemment un impact sur Landscape Ontario.  De sesmodestes débuts avec une équipe de deux personnes lors de sa fondation en 1973, Landscape Ontario comptait en l’an 2000 un effectif de dix-huit personnes se partageant cinq divisions, représentant 1800 membres répartis en huit divisions régionales et sept groupements de producteurs spécialisés. Les projets à long terme du site de Milton comprennent entre autre :
 
- Le développement du centre d’horticulture avec des installations permanentes de formation à temps plein
L’aménagement de jardins de démonstrationLa construction d’un centre de réunions et de banquets 

                                                                       
Deux des principales publications canadiennes en matière d’horticulture, soit Horticulture Review et Landscape Trades puisent leur origine ici-même.  Landscape Ontario organise chaque année en janvier une exposition très prisée dans le domaine, soit le Landscape Ontario Congress et participe au printemps à Canada Blooms, la plus importante exposition/foire de jardinage au Canada tenue à Toronto.  Landscape Ontario prête également son appui à Skills/Compétences Canada, un organisme national sans but lucratif qui vise à repositionner les métiers spécialisés comme une option de carrière de premier choix pour les jeunes Canadiens par le biais de compétitions de compétences tenues à l’échelle provinciale et à l’échelle nationale. 
 
Tendances actuelles et perspectives d’avenir 
 
Tout porte à croire que l’industrie de l’horticulture continuera de très bien se porter.  Le vieillissement de la population, les familles à deux revenus et l’intérêt que les gens portent à l’environnement et à l’amélioration de leur chez-soi sont autant d’indices qui sont plus que favorables à la prospérité de l’industrie.  Les gens qui songent à entrer dans le domaine de l’horticulture doivent garder à l’esprit qu’il existe présentement une pénurie de manque de main-d’œuvre et qu’il manque particulièrement de travailleurs qui ont de bonnes connaissances et une formation agréée dans l’industrie.  Le travail en horticulture est habituellement exigeant sur le plan physique et varie selon les saisons. 
Les employés dans le domaine doivent donc avoir une grande flexibilité pour travailler de plus longues heures dans les périodes de pointe au printemps et à l’été.  Les employeurs dans le domaine de l’horticulture ont beaucoup de difficulté à trouver et conserver des gens compétents pendant les périodes moins achalandées.
 
En créant des cours spécifiquement axés sur l’industrie en vue d’aider le personnel et les propriétaires de petites entreprises à élargir leurs connaissances et leur expertise dans les périodes moins occupées de l’année, Landscape Ontario contribue à combler cette lacune.  D’autre part, Landscape Ontario offre une solution de rechange aux travailleurs par le biais d’une agence de placement qui aide les travailleurs mis à pied à se trouver du travail pendant la basse saison.
 




La réalité en horticulture
 
Pour Barb Lawton de Taylor Nursery à Milton, l’aspect le plus gratifiant d’une carrière en horticulture est la satisfaction de la clientèle.  Qu’il s’agisse d’aménager des plantes pour donner aux gens une idée d’un jardin fini ou d’aider un client à trouver exactement la plante qu’il lui faut pour mettre son jardin en valeur et l’agrémenter, Barb adore le contact avec le public. 

Barb est dans le domaine depuis 24 ans.  Elle est membre de Landscape Ontario et au fil des ans, elle a suivi et complété deux programmes d’apprentissage dans le domaine de l’horticulture et de la culture en serres, incluant un volet académique d’environ 20 semaines.   

 

Bien que Barb travaille maintenant chez Taylor Nursery, elle et son mari ont entrepris leur carrière en horticulture avec la fondation d’une petite entreprise d’aménagement paysager, Lawton’s Landscaping.  Au cours de ses 24 ans de carrière, Barb a vu beaucoup de changements se produire dans l’industrie de l’horticulture, surtout avec l’intérêt prononcé du public pour le jardinage.  Depuis quelques années, une tendance vers les jardins aquatiques s’est dessinée et Barb a dû se tenir au courant des nouveautés dans le domaine.  De plus, les consommateurs sont mieux informés qu’avant sur le jardinage et les plantes.  Son conseil le plus précieux pour ceux qui songent au domaine de l’horticulture est d’acquérir le plus de connaissances possible.
 
Selon Barb, il est également judicieux de travailler dans plusieurs types d’entreprises, des petites compagnies aux grandes exploitations pour avoir une idée réaliste et pertinente du travail dans le domaine de l’horticulture.  Dans une petite entreprise, les employés et les propriétaires doivent être versatiles et savoir traiter de tous les aspects du travail, de l’aménagement paysager au choix et à la commande de plantes en passant par l’estimation des quantités de terre à commander en gros pour une période donnée.  Il n’y a pas deux journées pareilles et si nous nous réjouissons de voir le soleil briller plus longtemps à l’approche du printemps, cette période signale aussi des heures de travail beaucoup plus longues pour l’industrie de l’horticulture en préparation à la période la plus achalandée de l’année.  Il y a tant de choses à faire!
 
Quelles compétences les employeurs recherchent-ils?
 
En tant que propriétaire de petite entreprise, Barb est également appelée à prendre des décisions concernant l’emploi du personnel.  Lorsqu’elle rencontre un candidat, la première chose que Barb prend en considération est la formation académique en horticulture de cette personne.  Elle évalue ensuite son aptitude à traiter avec la clientèle.  Si un candidat présente une bonne combinaison de ces deux éléments, il ou elle contribuera certainement à l’entreprise de façon positive!
 
Si le domaine de l’horticulture ou de l’aménagement paysager vous intéresse, le site Web de Landscape Ontario saura vous renseigner sur tous les aspects de cette carrière.  Vous trouverez les possibilités d’emploi dans la section intitulée Landscape Trades & Horticultural Review Classified Ads du site.
 

Wildcard SSL Certificates